Observatoire de la médecine générale

Le 7 février 2005, par Louis LEVY,

La Société Française de Médecine générale met en accès libre sa base de données de recherche. Voici la présentation

La généralisation de l’informatisation des cabinets médicaux et l’utilisation croissante, par les médecins, des outils liés àl’ordinateur, trouvent leur pertinence dans des applications opérationnelles. Celles-ci doivent notamment servir de moyen d’auto analyse des pratiques individuelles ou collectives.

La SFMG a créé en 1993 un réseau de médecins utilisant un dossier médical informatisé structuré. La pérennisation de ce réseau a abouti àla création de l’Observatoire de la médecine générale. Le travail entrepris en 1993 se poursuit actuellement avec le CREGAS (INSERM unité 537 - CNRS ) pour l’intégration de la notion de "risque grave évitable", ainsi que celle de "démarches décisionnelles" adaptés àchaque situation clinique.

Le premier travail de ce réseau a été de démontrer la faisabilité par un relevé en continu, et en temps réel. Un premier entrepôt de données sous Access® a été réalisé en 1994 puis sous Oracle depuis 2000.

La SFMG dispose aujourd’hui, tout àla fois d’un thesaurus de diagnostics standardisé, d’un réseau national de 125 médecins informatisés, d’une base de recueil de type Oracle, et d’un site Internet sécurisé.

Face aux déclarations d’intention multiples dans ces domaines, la SFMG a toujours soutenu qu’une démarche expérimentale rigoureuse, trouvant sa source dans l’analyse de la pratique réelle, constituait le fondement de toute réflexion. Elle conditionne la description objective des problèmes de santé en médecine de ville, l’élaboration des outils informatiques réellement nécessaires et leur bonne adaptation àla clinique ou àla recherche de terrain, la capacité àconvaincre la collectivité généraliste de s’approprier l’informatique et ses formidables potentialités pour de meilleurs soins au meilleur coà»t.

Depuis 2000, l’Observatoire a pris une nouvelle dimension avec le recrutement de nouveaux médecins, le renforcement de l’équipe d’animation, la création d’un comité d’éthique, celle d‘un “ Département de l’information médicale ”, la construction d’une base de données (DIOGENE) sous Oracle 8i®, et d’un site Internet pour la publication des données.

À propos de cet article

Dernière mise à jour le :
8 février 2005
Statistiques de l'article :
21 visiteurs aujourd'hui
12153 visiteurs cumulés

Google

La citation du jour

Visiteurs ! Où êtes-vous ?

Map IP Address
Powered byIP2Location.com

Identifiez-vous

Certaines rubriques du site ne sont accessibles qu'aux visiteurs identifiés


mot de passe oublié ?

SPIP 1.9.2c [10268] | BliP 2.4 | XHTML 1.0 | CSS 2.0 | RSS 2.0 | Espace privé
Visiteurs par jour (cumul) : 3592 (2713450)